Apprendre, agir, partager, s’amuser et aimer : voilà une recette simple pour être heureux !

Illustration Apprendre, Agir, Partager, S'amuser et Aimer

Illustration Apprendre, Agir, Partager, S’amuser et Aimer

Bonjour,

on me dit souvent « merci » pour avoir partagé certaines de mes idées, alors j’ai pensé que je pourrais les partager un peu plus. Ça faisait quelques temps que je me demandais : « Mais par où puis-je commencer ? Comment bien commencer ? »

La conclusion à laquelle je suis arrivé : il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière de commencer … il faut simplement se lancer ! Agir donc !

Et ça m’a rappelé la recette simple que je tente d’appliquer à tout ce que je fais chaque jour pour être heureux : apprendre, agir, partager, m’amuser et aimer !

Je vous préviens immédiatement : la recette est simple; son utilisation et son application, elle, ne l’est pas forcément. Ça prend beaucoup de pratique et de volonté. Moi-même, j’apprends à la maîtriser en écrivant ceci, en vous la partageant 🙂

 

Apprendre

On nait sans rien savoir, mis à part peut-être retenir notre respiration sous l’eau, nager vaguement et s’amuser … mais on apprend toute notre vie. Notre capacité d’apprentissage est hallucinante, voir sans limite ! Il nous faut apprendre car tout n’est pas évident. Il y a bien des choses que nous apprenons rapidement et d’autres lentement. Mais il n’en reste pas moins que nous avons besoin d’apprendre.

Avec cet apprentissage, en règle général, il nous est permis d’agir, de la « bonne » manière ou je dirais d’une manière qui nous convient.

 

Apprendre n’est pas si complexe. Vous le faites naturellement sans même vous en rendre compte. Cependant, bien apprendre, ça prend un peu de discipline. Et avant toute chose, il faut apprendre à se connaître soi-même. Certains sont plus visuels, d’autres plus auditifs. N’hésitez pas à dessiner, chanter, répéter à haute voix, ou demander à une personne proche de vous lire quelque chose, répéter de quoi si c’est la bonne manière pour vous.

 

Agir

Un apprentissage que nous ne mettons pas en pratique, ça ne nous sert à rien, n’est-ce pas ? On l’a souvent dit à l’école : « mais à quoi bon apprendre ça, je ne m’en servirai jamais dans ma vie ! »

Donc ok, on peut sélectionner ce qu’on veut apprendre, c’est bien correct comme attitude. Après tout, on ne peut pas tout apprendre non plus. Il y a des choses de base utiles, puis d’autres qu’on peut laisser faire.

 

Quand on y pense, agir n’est pas si simple ! Combien de fois vous êtes-vous dit : « ah ! j’aurais dû faire ça plutôt que de ne rien faire, zut ! » (et je reste poli, car parfois, ce n’est pas un zut qui sort 🙂

Agir nécessite de la volonté. Il faut vouloir mettre en application son savoir et son savoir-être. Donc si vous pensez que vous n’êtes pas souvent dans l’action, commencez par prendre certaines initiatives dans votre vie et agissez. Vous aurez non seulement un grand sentiment d’accomplissement, mais en plus, vous apprendrez en retour ! En effet, lorsqu’on agit, on constate des résultats. Qu’ils soient positifs ou négatifs, il y a toujours une leçon à tirer du résultat de votre action. Grâce à ce nouvel apprentissage, vous saurez encore mieux agir la prochaine fois. Et celui-ci vous aidera à passer à l’étape suivante : partager.

 

Partager

Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais lorsqu’on partage quelque chose qu’on a appris, ça nous permet de mieux le retenir nous-mêmes. En effet, en faisant l’effort d’expliquer un apprentissage à quelqu’un d’autre (geste, comportement, habitude de vie ou connaissance), on est obligé souvent d’expliquer pourquoi, comment, etc. En partageant, on se sent bon, on se sent en maîtrise de quelque chose et on aime ça !

Lorsqu’on a de la misère à expliquer ce qu’on sait, on perd patience et on finit par dire : « C’est comme ça, un point c’est tout ! »

 

Mais comme je le disais plus haut, lorsqu’on sait partager et qu’on sent que c’est apprécié par l’autre, on ressent un tel bonheur, c’est incroyable ! Cela ne fonctionne pas que pour les apprentissages ou les actions, ça fonctionne pour tout : la nourriture, le temps, l’argent, etc. Plusieurs études très sérieuses l’ont d’ailleurs démontré : une personne qui utilise par exemple de l’argent pour faire plaisir à quelqu’un plutôt que de s’acheter un cadeau à elle-même, donc cette personne partage son argent, elle est très souvent plus heureuse qu’une personne qui s’achète de quoi pour elle-même.

 

Par ailleurs, partager un moment avec quelqu’un qu’on apprécie nous rend heureux généralement, même si on ne fait rien de particulier. Partager son temps est simple et très gratifiant.

Pour être capable de partager, il faut avoir confiance en soi, en son futur, ne pas se sentir menacé. Une personne qui ne partage pas, n’est pas forcément une personne égoïste. Souvent, c’est une personne qui n’est pas sûre d’elle, de ses choix. Bref, elle ne se connaît pas trop et elle n’a souvent pas appris à agir dans la société.

Et pour m’amuser un peu, j’aimerais vous dire que partager, ça s’apprend ! Comment ? En partageant bien sûr ! Donc en agissant 🙂

Ça vous fait sourire ? Tant mieux, car mon intention était bien de m’amuser un peu !

 

M’amuser

Peut-on apprendre en s’amusant ? Partager en s’amusant ? Puis-je trouver cela amusant que d’agir ?

Bien sûr ! Et j’aimerais ajouter, il le faut absolument : le plus souvent possible !

Si je ne m’amuse pas pendant plusieurs heures, jours, ou pire, semaines … je dis que j’ai une baisse de moral ! En fait, c’est juste parce que je ne me suis pas assez amusé.

Je parlais tantôt de notre naissance : on ne sait rien au début ! Mais je crois qu’on sait s’amuser. Un enfant s’amuse tout le temps, et il apprend beaucoup à travers les jeux. Souvenez-vous que vous êtes un grand enfant ! Donc vous savez déjà ce qui vous amuse et ce qui ne vous amuse pas. Agissez pour éliminer ce qui ne vous amuse vraiment pas, ou bien, apprenez à faire en sorte que cela devienne amusant pour vous ! C’est votre choix !

 

J’ai appliqué des petits trucs des dizaines de fois dans ma vie pour cela. Par exemple, je ne suis pas très doué pour retenir tout ce qui est histoire : 5 au bac genre ! En effet, ce qui s’est passé il y a des centaines d’années ou pire, milliers d’années, je me souviens vaguement des grandes étapes, de certains personnages de l’histoire, mais je ne l’ai pas vécu ! Je suis très visuel et sensoriel. Je n’étais pas présent à ce moment là, je n’ai pas rencontré les gens dont on me parle …

Alors depuis mon 5 au bac, j’ai appris à mieux apprendre. Pour ce qui est de mon apprentissage de l’histoire du Canada et de ma culture générale du Québec, j’ai organisé une soirée sur le thème du Québec. Chacun apportait un quelque chose québécois à partager, j’ai décoré mon condo en bleu et blanc avec des dessins de fleurs de lisse, des citations de grands auteurs, de chanteurs un peu partout et j’ai préparé des questions sur le Québec que j’ai écris sur des petits bouts de papiers, lesquels j’ai placé dans des ballons bleus ou blancs !

Nous avons formé des équipes et nous devions, pour pouvoir avancer dans la partie, crever un ballon, lire la question sur le papier et répondre !

Je me suis beaucoup amusé à préparer ce jeu ! J’ai également beaucoup appris ! Et j’ai partagé cet apprentissage et le résultat de mon action (le jeu et donc mon fun) avec mes amis. Bref, un bel exemple dans lequel j’ai réussi à appliquer ma recette. Autant vous dire que j’ai aimé ça !

Ce qui m’amène au dernier point : aimer.

 

Aimer

Aimer est peut-être le plus important et le plus difficile à comprendre. En effet, je ne parle pas seulement d’aimer ce qu’on fait ou ce qu’on apprend. Cette partie est vraiment évidente pour tous. Ça va paraître un peu fou pour certains, mais je vais l’écrire quand même. Il faut commencer par s’aimer soi-même.

En apprenant à se connaître soi-même, on peut s’autoriser à s’aimer soi-même. Je le disais dans la première section, il faut apprendre à se connaître avant toute chose !

 

Pour s’aimer, il faut être en accord avec ses propres choix. Il faut donc apprendre les choses qui nous paraissent utiles et agir selon nos valeurs. Une personne qui n’agit pas selon ses propres valeurs aura du mal à s’aimer elle-même. Je l’invite donc à faire une introspection au plus sacrant comme on dit ! Il lui sera pénible que d’apprendre et d’agir sans cela, elle n’aura aucun fun et sa vie sera triste. L’introspection et la remontée de moral jusqu’à s’aimer soi-même peu prendre beaucoup de temps : des mois, des années ! Mais il n’est jamais trop tard.

Une fois qu’on aime qui on est, il faut apprendre à aimer l’autre, à l’apprécier. C’est une étape incroyablement difficile. Il faut accepter l’autre, sans juger. Et l’autre, ce n’est pas seulement la personne avec qui vous souhaitez partager votre vie, il s’agit d’un proche de votre famille, un ami, ou « l’ami à usage unique » assis à côté de vous dans l’autobus, le train ou dans l’avion ^^

Alors soyez curieux ! Apprenez-en un peu plus sur qui passe devant chez vous tous les jours, qui est votre collègue, votre voisin de palier, votre voisin dans l’autobus et amusez-vous avec cette personne 🙂 Riez du mauvais temps, riez du dernier scandale politique ! Vous verrez, ça vous rendra plus heureux ! Et qui sait, une nouvelle amitié pourrait naitre ?

 

Conclusion

Pour conclure, je dirais que si vous aimez apprendre, agir, partager et vous amuser, vous avez déjà atteint le bonheur ! Profitez-en !

Si vous n’y êtes pas encore, ne vous inquiétez pas, profitez du moment présent, commencer par sourire et vous verrez ô combien votre journée sera plus agréable. Amusez-vous à respirer l’air frais de dehors, à reconnaître les odeurs et à imaginer d’où elles viennent … plein de petites choses de la vie qu’on oublie trop souvent ! Souvenez-vous : vous êtes un grand enfant !

 

J’espère que cette lecture vous a plu. N’hésitez pas à commenter, partager, agir ou apprendre et me dire ce qui est en ressorti.

Michaël.

You may also like...

2 Responses

  1. Tuan dit :

    Allô Michael, je voulais juste te remercier, aussi voici une chanson franco arabe pas mal joyeuse que je te suggère d’écouter et peut-être même l’inclure dans ton article : https://www.youtube.com/watch?v=H7rhMqTQ4WI

  2. John Garden dit :

    Your post has great examples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *